La méthode Coué : définition

15 Mar

La méthode Coué : définition

 

 

Emile Coué et sa méthode

 

Créée par le pharmacien français Émile Coué  et détaillé dans un livre paru en 1926, cette méthode de la pensée positive est la preuve de la force de conviction qui réside en chacun de nous et grâce à laquelle il est possible d’accomplir des exploits au-delà de ses propres limites. Nous vous proposons de découvrir cette méthode que vous pouvez intégrer dans votre existence et parvenir à faire face à toutes les situations difficiles tout en améliorant votre qualité de vie.

Malgré le fait que cette méthode soit moins célèbre en France, elle connut un succès retentissant aux USA et en Allemagne. Elle est à l’origine de plusieurs autres méthodes dans le développement personnel : la pensée positive, l’autosuggestion, l’auto-motivation, la sophrologie, la visualisation, etc.

Définition de la méthode Coué

Emile Coué

La méthode Coué : c’est quoi?

 

La méthode Coué réside dans la force de la pensée, la capacité à se convaincre qu’on va guérir d’une maladie grave, se remettre d’une situation douloureuse ou réaliser un projet complexe et ce, en se convainquant qu’on va y arriver par la répétition de phrases appelées suggestions. Cette méthode apporte des résultats concluants même dans les situations les plus difficiles tout en améliorant considérablement la confiance en soi.

Cette théorie basée sur la force de la croyance démontre clairement que celle-ci est plus forte que la volonté. Néanmoins, le subconscient (ou inconscient) , dans lequel est stocké nos croyances, peut être modifié de manière à réaliser nos objectifs. C’est ainsi qu’on peut résumer cette méthode ainsi :

  • L’imagination (la croyance) l’emporte toujours sur la volonté lors d’une opposition entre les deux.

Exemple : Je veux arrêter de fumer mais c’est plus fort que moi. Dans ce cas, la croyance qu’on ne peut pas arrêter de fumer est plus forte que la volonté d’arrêter.

  • Il y a multiplication de l’une par l’autre lorsque l’imagination (la croyance) et la volonté sont en phases (si l’on veut quelque chose et que l’on se croit capable de l’obtenir).

Exemple : Je veux arrêter de fumer et je sais que cela est possible.

  • Le subconscient peut être dirigé par l’autosuggestion consciente (par le fait de se donner des suggestions).

La suggestion est un bon moyen d’influencer positivement notre subconscient pour ainsi améliorer notre état physique ou moral. Ce dernier est de ce fait conditionné par une suggestion donnée de manière consciente.

Un pratiquant qui opte pour la méthode Coué doit prononcer régulièrement, de manière persuasive et machinale une suggestion qui aura pour effet d’imprimer cette phrase dans le subconscient. Le fait que celui-ci commence à croire ce que l’on répète attirera l’objet demandé dans notre vie.

Ce que nous sommes et ce qui se passe dans notre existence est déterminé par nos croyances. En modifiant nos croyances, nous modifions donc notre vie.

En résumé, la répétition des suggestions par le conscient modifie le subconscient et nos croyances, ce qui modifie notre vie.

Voyez la vie d'un jour nouveau!

Voyez la vie d’un jour nouveau!

Comment créer des suggestions et les utiliser

 

Emile Coué a créé une suggestion universelle qui, selon lui, guérit tous les maux et s’adresse à tous les problèmes que l’on souhaite résoudre.

Cette suggestion, la voici : « Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ».

Cette phrase est à répéter tous les jours de façon machinale, 20 fois le matin et 20 fois le soir afin de noter des effets positifs dans sa vie.

Afin de créer une suggestion, il est conseillé d’utiliser «Chaque jour,  je » suivi de la qualité que l’on désire obtenir de manière progressive afin de ne pas « brusquer » le subconscient avec quelque chose qu’il considérera comme impossible. La suggestion doit toujours être positive, se focaliser sur ce que l’on veut plutôt que sur ce que l’on ne veut pas.

Exemple : On utilisera «  Chaque jour, je guéris de plus en plus » plutôt que «  Chaque jour, je suis de moins en moins malade ».

Les limites de la méthode Coué

Certaines personnes émettent des réserves sur cette méthode psychologique qui ne s’adapte pas à tous. En effet, l’auto persuasion en utilisant des phrases positives censées stimuler peut parfois produire l’effet contraire. En répétant des phrases positives mais en entretenant des pensées négatives tout le reste de la journée, certaines personnes n’auront aucun retour et cèderont rapidement au découragement et à l’abandon de la méthode.

C’est pourquoi Emile Coué préconisait de répéter les affirmations de manière machinale et sans y penser afin d’éviter le phénomène du rejet et du « je n’y crois pas ». La manière progressive, avec le «  de plus en plus » permet également d’aider le subconscient à croire une affirmation car celle-ci se développe chaque jour un peu plus. Elle provoquera donc moins de résistance qu’une affirmation du type : « Je suis guéri ».

En conclusion, je vous propose, si cela vous intéresse, de débuter en répétant 20 fois matin et soir la suggestion générale décrite plus haut, puis, si cela vous fait du bien, de passer à des suggestions plus spécifiques.

Si vous désirez obtenir le livre de la méthode Coué, vous pouvez le télécharger gratuitement ici : emile coué pdf

2 thoughts on “La méthode Coué : définition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *